Apprendre,  Biographie,  Culture musicale,  Éveil musical

Qui est Sainte Cécile ?

Si vous avez votre cours de musique ce jeudi on vous souhaitera sûrement bonne fête, mais savez-vous pourquoi ? Chaque année, le 22 novembre, la Sainte Cécile revient.

Vous vous demandez qui est Cécile ? Pourquoi elle est notre Sainte patronne ?

Lisez la suite et vous le découvrirez.

IIème siècle après Jésus Christ, empire romain.

Cécile est une belle jeune fille. De famille aisée, elle aime l’art. Surtout la musique, à laquelle elle s’adonne tous les jours. Tel un bel oiseau, elle pépie tout le jour. Elle chante pour la gloire de son dieu à qui elle a offert sa virginité. Cette jeune fleur a fait voeu de chasteté.

Mais une jeune fille n’a pas le choix. Son père lui choisit donc Valérien comme mari. Sûre de son choix, Cécile parle donc à son époux le soir de ses noces :

– Il y a sur moi un ange qui veille. S’il voit que tu me souilles avec ton amour impur alors il te frappera et tu perdras ta fleur de jeunesse.

– Fais-moi voir cet ange, lui demande Valérien. Si c’est bien par amour pour Dieu que tu ne t’offres pas à moi, je l’accepterais. Par contre, si je découvre que c’est pour celui d’un autre homme, je vous frapperais l’un et l’autre de mon glaive.

C’est ainsi que la jeune femme convertit son mari à la religion chrétienne, ainsi que son beau frère Tiburce. Les deux frères se dévouent alors à offrir des sépultures aux martyres exécutés par le préfet car à l’époque être chrétien n’était pas bien vu.

St Cecilia – Guido Reni

Jusqu’au jour où, à leur tour, ils sont dénoncés. Ils sont alors jugés et condamnés à être exécutés par Maxime. Celui-ci leur offre une dernière chance de salut :

– Reconnaissez Jupiter, reconnaissez nos Dieux et votre vie sera sauve.  Ô noble et brillante fleur de la jeunesse romaine ! Ô frères unis par un amour si tendre ! Comment courez-vous à la mort ainsi qu’à un festin ?

– Si vous promettez de croire, lui rétorque Valérien, vous verrez par vous même notre gloire suite à notre mort.

– Que je sois consumé par la foudre, si je ne confesse pas ce Dieu unique que vous adorez quand ce que vous dites arrivera !

Ainsi, le bourreau et toute sa famille reçoivent le baptême de la main même du Pape qui le retrouve en secret. Mais plus dur sera la perte. Valérien et Tiburce sont décapités. Maxime, lui, fouetté à mort.

Bien que craignant pour sa vie, la douce Cécile réussit à leur obtenir une sépulture digne dans un tombeau. Son courage est tel qu’elle ne cesse d’aider les plus pauvres au nom de Dieu, de chanter ses louanges et de convertir.

Cela n’est pas vu d’un bon oeil par l’empereur romain. Elle est alors arrêtée et jugée coupable. Le juge ordonne une décapitation publique au sein même de sa maison où elle avait évangélisé tant de monde. Sa beauté est telle que les bourreaux implorent le juge de changer la sentence. Jamais ils ne pourraient faire une chose pareille à une telle femme.

– Qu’elle soit ébouillantée vivante dans sa baignoire.

Cécile est alors enfermée dans sa salle de bain et le feu rempli sept fois de sa dose maximale. L’atmosphère y est étouffante. La jeune vierge, par la force de sa foi, supporte le calvaire et ressort vivante de cette épreuve.

– Qu’on l’a décapite ! ordonne le juge.

Marchant vers son martyre, Cécile entend la musique céleste et chante avec les anges avec la pureté d’une jeune femme dévouée.

S’avance alors le soldat chargé d’appliquer la peine. Mais devant une femme d’une telle force, qui continue, malgré sa souffrance, à aider les plus pauvres, l’homme a bien du mal à se résoudre à un tel acte. Il lui assène tout de même trois coups de hache mal assurés, ne permettant pas de la tuer. La loi romaine interdisant de donner un quatrième coup, il se voit obligé de laisser Cécile, gravement lacérée, gésir pendant trois jours avant de mourir.

Durant ses trois jours, les pauvres la nettoieront avec des tissus de lin, la panseront. Elle continuera d’évangéliser.

Le tombeau de Sainte-Cécile à Rome dans la Basilica di Santa Cecilia in Trastevere

Quand enfin son supplice prend fin, Cécile se retourne, face contre terre. Ainsi est morte, le 22 novembre 230, Sainte Cécile, dont la force et la voix l’ont faite Sainte patronne des musiciens.

Alors si vous apercevez un concert en l’honneur de cette jeune femme qui s’est battue toute sa vie pour les plus pauvres, venez avec nous la célébrer.

À tous bonne fête de Sainte Cécile, qu’elle veille sur vous et vous apporte sa force de créativité.

Musicalement

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *