Clarinette,  Famille

Pourquoi faut-il des harmonies dans nos villages ?

Dimanche 15 avril se tenait le concert de printemps de l’harmonie de mon village. C’était pour moi un événement important, notamment parce que j’ai rejoint leurs rangs il y a un an maintenant. Alors par ce beau dimanche d’avril nous nous sommes tous rejoints à 15h pour un dernier raccord ; 22 musiciens pour l’harmonie, 8 pour la classe d’orchestre.

Et une heure plus tard le moment arrive, début de notre concert. Une salle des fêtes pleine. Plaisir pour tout le monde. Ceux qui donnent et ceux qui reçoivent. Ceux qui jouent et ceux qui écoutent. Parce que la musique est avant tout un moment de partage.

Mais une question reste en suspens : pourquoi faut-il des harmonies dans tous nos villages ?

Les harmonies de village : c’est qui ?

Les harmonies sont composées de musiciens bénévoles, menés par un (ou plusieurs) chef d’orchestre bénévole lui aussi. Pour vous proposer des concerts de qualité ils se réunissent en général une fois par semaine, le soir après le travail. Et cela pendant au moins deux heures.

Ces musiciens bénévoles peuvent être des musiciens de longue date ou des nouveaux venus dans le monde de la musique. En effet, il n’y a pas d’âge pour commencer ! Mais ça, nous en parlerons une prochaine fois.

Un lieu de rencontre

Bien sûr les musiciens se retrouvent régulièrement pour travailler, mais pas que. Comme je vous en ai parlé dans mon article Pourquoi la clarinette, ce sont aussi de formidables lieux de rencontre ! Elles permettent à des personnes comme moi, qui ont perdu l’envie de jouer, de recommencer dans le plaisir et la bonne humeur.

Dans ces harmonies il n’y a pas de compétition. On vient pour se retrouver autour d’un projet de concert quelque soit notre pupitre. Le plaisir vient du travail de groupe, de l’harmonie de tous, conduite par des chefs motivés. Ceux ne sont pas des lieux de compétition où il faut gagner sa place et la défendre. Pour avoir une place il suffit d’avoir le niveau nécessaire pour jouer les partitions proposées. Mais pas d’inquiétude, on vous laisse le temps de travailler, sans jugement négatif.

En plus d’un moment de travail, on y passe aussi des moments de convivialité et de camaraderie. Ce sont des associations où tous les âges, toutes les classes sociales, tous les goûts, peuvent se côtoyer et prendre plaisir ensemble.

Un environnement stimulant

Ce qui me semble important de souligner est la discipline nécessaire à la réalisation d’un concert. En effet, des musiciens amateurs passent une année entière à travailler leurs partitions, ce qui peut être plus ou moins difficile en fonction de l’harmonie et du musicien qui les travaille. Un travail important pour ces personnes qui n’ont d’autre but que de partager avec vous une représentation finale, fruit d’une année de labeur.

C’est aussi un environnement de pratique artistique. Bien que le sens général soit donné par le chef d’orchestre, le rendu dépend de chaque musicien. Comme votre plat ne sera pas le même que celui votre mère alors que vous avez suivi sa recette à la lettre, une oeuvre sera différente en fonction de la “patte” du chef et de l’interprétation qu’en font tous les musiciens. Chacun apporte sa touche à une oeuvre pour créer des concerts uniques.

Cela est bénéfique pour la confiance de chacun. Tout le monde a de l’importance et apporte quelque chose. Personne n’est indispensable dit-on, je pense plutôt que tout le monde y est. Il est important que chacun ait sa place et la confiance nécessaire pour jouer devant un public. Ce n’est pas si facile que ça pourrait y paraître. Même adulte, même après de nombreux concerts, il est toujours impressionnant de monter sur une scène, devant un public et de jouer. Et à chaque fois c’est un peu de confiance en soi de gagnée.

Un pilier de la vie des villages

Dans harmonie municipale il y a municipale. À chaque moment important du village, l’harmonie est conviée. Et je vous dis ça en connaissance de cause, à 10h aujourd’hui notre harmonie se réunit pour jouer à la remise des médailles du travail. Il y a aussi toutes les commémorations, les voeux du maire, la fête de la musique.

C’est important de faire vivre tous ces événements. C’est pourquoi une délégation de musiciens défile au 8 mai, 14 juillet et 11 novembre.
C’est pourquoi chacun vient, rendez-vous parfois compliqué, il faut jouer quelque soit la météo (et je suis du Nord ! !)

Aussi les harmonies organisent de multiples représentations : concert annuel, au printemps généralement, fête de la musique, Sainte Cécile (sainte patronne des musiciens), et qui sait en fonction des événements et des harmonies.

 

Lieux de rencontre, de partage, d’apprentissage, de vie des villages, les harmonies sont quelques choses de courant dans ma région, les Hauts-de-France. Elles sont souvent couplées à des écoles communales de musique.
Ces petites écoles communales apportent aux enfants et aux adultes quelque chose d’inestimable : un savoir et une confiance. Parce que jouer devant les autres ça fait peur, mais quand on est encadré et soutenu c’est un bonus pour plus tard, pour des futurs examens ou entretiens.

Alors si vous avez, dans votre ville ou alentour, de petites structures musicales comme celle-ci, faites les vivre. Allez à leurs concerts. Les musiciens se donnent beaucoup de mal chaque semaine pour vous offrir ce qu’il y a de plus important : un moment de partage ensemble sans intermédiaire entre la musique et vous.

Si vous faites parti d’une harmonie ou aimez assister à tous les concerts près de chez vous, partagez votre histoire en commentaire.

Musicalement

Partager l'article
  •  
  •  
  • 3
  •  
    3
    Partages
  •  
    3
    Partages
  •  
  •  
  • 3
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *