Apprendre,  Culture musicale,  Éveil musical

Pourquoi des instruments transpositeurs ?

Trompette en si bémol, saxophone alto en mi bémol, clarinette en la, en si bémol et même en ut… Dans la famille des vents, la tonalité de l’instrument est toujours précisée avec son nom.En effet, on parle généralement de LA clarinette ou LE saxophone mais en réalité il en existe une multitude. La clarinette “classique”, la plus utilisée, est celle dite en si bémol, mais il existe des clarinettes en la, en mi bémol, en ut, en ré…

Cela oblige donc d’écrire les partitions aussi avec plusieurs tonalités et donc de transposer. Si vous regardez une partition d’orchestre, votre ami flûtiste aura un bémol à la clef alors que vous, clarinettiste, vous aurez un dièse. Mais oui, vous êtes bien sur le même morceau, pas besoin de chercher dans vos partitions !

Alors, me direz-vous, pourquoi se prendre la tête ? Autant mettre tous les instruments en ut et c’est réglé !

Et bien non, on ne fait pas ça juste pour obliger les jeunes musiciens à apprendre la transposition et une quantité impressionnante de clefs différentes. Je vous l’assure !

Aujourd’hui nous allons nous demander : Pourquoi fait-on des instruments transpositeurs ?

Instruments transpositeurs

Qu’est-ce qu’un instrument transpositeur ?

Pour comprendre pourquoi on utilise un instrument transpositeur, il faut déjà savoir ce que c’est. L’instrument en lui même n’a pas de différence avec un autre. Il ne se joue pas d’une autre manière. Fondamentalement c’est la même chose : je vois un do je joue un do. Mais on n’entend pas un do !

Quoi ? Comment ? On m’aurait menti ? Vous souvenez-vous du do mobile dont je vous avais parlé dans l’article sur la méthode Kodaly ? Le do mobile a pour fonction d’être dominante, il ne représente pas une fréquence particulière.

Ici c’est le même principe. Décryptage.

Quand on dit qu’une clarinette est en si bémol, concrètement ça veut dire quoi ? Ça veut dire que lorsque je joue un do avec ma clarinette, vous entendrez un si bémol. De même, si j’utilise une clarinette en la, lorsque je joue un do vous entendez un la.

C’est pour ça qu’un musicien qui joue une partition empruntée à un instrument n’ayant pas la même tonalité que le sien ne sera pas dans le bon ton. Les notes seront justes entre elles, les intervalles restant les mêmes, mais la note de référence sera différente.

Cette méthode est utilisée par les instruments de la famille des vents. Pour ce qui est des cordes, les musiciens ne font pas de la même manière.

Comment faire pour ne pas être transpositeur ?

Bienvenue dans le monde merveilleux des instruments à cordes ! Ici pas d’instrument transpositeur. Le violoniste lit en clef de sol, l’altiste en clef de sol pour les aigüs et clef d’ut troisième le reste du temps, le violoncelliste en fa quatrième et ut quatrième, quand au contrebassiste, il lit en clef de fa quatrième.

Et oui, ce n’est pas l’instrument qui transpose mais bien le musicien à l’aide de clefs différentes ! Un violoncelliste doit donc connaître la clef de fa ainsi que l’ut quatrième. Alors il pourra jouer ce qu’il veut.

Pourquoi cette méthode ? Les instruments à cordes se jouent à l’oreille. Il est nécessaire d’ajuster la position de son doigt pour avoir la note la plus juste possible. Si le doigt glisse vers le bas la note est trop haute. À l’inverse, si l’on se positionne trop haut la note est trop basse. Il est donc primordial qu’un do ait toujours le son d’un do pour que l’instrumentiste ne se perde pas et puisse s’ajuster comme il faut.

Grâce aux clefs, une note sur une même ligne aura des noms différents. Un petit dessin vaut mieux qu’un long discours :

Clefs de transposition

Et oui, vous ne rêvez pas ! Il y a bien autant de clefs en musique. Sept clefs, comme les sept notes que nous utilisons dans la musique occidentale ! Ce qui permet, si nous les maîtrisons toutes, de pouvoir lire n’importe quelle partition, écrite pour n’importe quel instrument et être dans la bonne tonalité.

Alors pourquoi utiliser la transposition ?

Mais alors, pourquoi est-ce que moi, clarinettiste avec un instrument en si bémol, je ne lis pas toutes mes partitions en ut troisième ?

Pour une question de pratique et d’apprentissage. Non pas que les instrumentistes à vent sont plus fainéants que leurs collègues cordistes et ne veulent pas apprendre plusieurs clefs. D’ailleurs si on suit le solfège assez loin nous les apprenons tout de même !

Le but d’avoir un instrument transpositeur est dans le doigté des notes. En effet, contrairement au violon qui doit ajuster la position de son doigt pour avoir la note, nous autres avec nos instruments à vent (pour la plupart, le trombone par exemple faisant exception), la note correspond au nombre de trou bouché, de piston enfoncé et autre clef en tout genre.

Nous avons vu dans l’introduction qu’un même instrument, telle que la clarinette dans l’exemple mais aussi le saxophone ou encore la trompette, peut exister sous plusieurs tonalités. Pourquoi ? Pour avoir des timbres différents. Le piccolo et la flûte n’ont pas la même sonorité. Grâce au système de transposition, pas besoin de réapprendre tous les doigtés pour passer d’une clarinette en si bémol à sa cousine mi bémol ! Alors oui, une fois le do sonnera sib et une fois mib, mais ce sera le même doigté pour la même note inscrite.

Toujours pas convaincu ? Faites l’expérience ! Bien sûr il faut jouer d’un instrument transpositeur pour cela. Mais essayez de lire une partition qui n’est pas dans votre tonalité. La lecture vient vite, mais bien souvent avec l’habitude nous ne lisons plus vraiment les notes. En effet, en tout cas je parle de mon vécu, je me surprends à ce que mes doigts bougent “tout seul” en fonction de ce que je vois. Alors oui, je peux lire une partition de flûte en ut troisième. Mais mes doigts vont suivre mon habitude et je vais jouer faux. En n’oubliant pas de transposer l’armure, mais ça, ce sera le sujet d’un autre article !

Voilà, vous savez tout sur l’utilité des instruments transpositeurs. La prochaine fois qu’on vous demandera pourquoi votre saxophone est en mi bémol vous saurez quoi répondre.

Vous êtes curieux de l’utilisation d’autres techniques qui vous semble étrange ou inutile ? Dites-le moi en commentaire et inspirez-moi pour un prochain article.

Musicalement

Partager l'article
  • 13
  •  
  •  
  •  
    13
    Partages
  •  
    13
    Partages
  • 13
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *