Arrrangement,  Cinéma

A star is born : nouvel arrangement

En musique, il faut s’amuser et prendre du plaisir. Quoi de mieux pour ça que de faire ce qui nous inspire ?

Cette semaine je me suis laissée aller à l’envie de faire une nouvelle partition. On change de genre, travail différent. Pour en savoir plus, suivez-moi.

Par moment, en écoutant certaines musiques, l’envie nous vient de les jouer. Avant je n’osais pas. Je vous l’ai déjà dit, j’ai deux oreilles gauches. Mais depuis peu j’ai sauté le pas, et ça fait du bien.

Quelle musique ?

On change un peu d’univers. Cette fois je suis partie sur une chanson. Elle vient elle aussi d’un film mais tend à être connue plus en dehors. Je parle de Shallow du film A star is born. Oui, la chanson de Lady Gaga.

On m’aurait dit il y a quelques années que j’aurais voulu jouer Lady Gaga je n’y aurai pas cru. Mais mon cher et tendre adore cette chanson. Nous avons donc regardé le film, et surprise : j’aime bien aussi !

L’histoire du film est plutôt simple : une star reconnue découvre un jeune talent et l’amène au sommet.

Nouveau genre, nouveau défi.

Jusqu’à présent je n’avais fait que des musiques orchestrées. Il avait bien sûr fallu modifier l’orchestration pour correspondre à l’harmonie qui m’intéresse. Bon, il n’y en a que deux, mais j’en suis déjà très fière : Wonder Woman et Rescue me.

Cette fois, c’est une chanson. Le texte ne sera pas présent, mais il faut que l’intention reste la même. Aussi celle-ci est-elle accompagnée de guitares et batterie. Il est donc nécessaire de tout retravailler pour :

Que tout le monde puisse jouer.

Que ça ne sonne pas vide.

Que l’on garde les harmoniques et le relief.

Alors je me suis lancée.

Le chant, la guitare, comment faire ?

Tout d’abord le chant. Si vous avez regardé la vidéo ci-dessus vous avez vu que c’est un duo homme femme. Il me fallait trouver les instruments qui rendraient ce duo. Pour la voix d’homme… clarinette (bon, on va enlever les roulements de tambour, c’est assez prévisible !). Et pour la voix féminine, la flûte. Oui, mais j’ai décidé de les embêter en leur demandant de jouer dans la partie basse de leur tessiture. Mais la flûte est tellement jolie dans les graves.

Ensuite l’accompagnement de guitare. Cet instrument a l’avantage de pouvoir, à lui tout seul, réaliser une harmonie complète. Et oui, contrairement à la majorité des instruments à vent, la guitare peut faire des accords. Il faut donc remplacer un instrument par plusieurs. Et pour l’accompagnement, quoi de mieux que les basses. En fait, c’est le reste de l’orchestre qui va, pour moi, le remplacer. Attention, ce sont toujours mes choix, ils n’engagent que moi, ce n’est pas une règle.

Donc la base des accords ont été offerts aux tuba, trombone, saxophone baryton et ténor. Ces quatre là à l’unisson ? Non, en ajoutant quelques harmoniques aux accords d’origine, on ajoute de la couleur et surtout, on évite d’avoir une basse trop imposante.

La partie mélodique de l’accompagnement de guitare ira, quant à elle, aux saxophone alto et à la clarinette basse. Non non, je n’ai pas oublié la trompette, pas d’inquiétude ! À mes yeux, elle représente la force. Le morceau monte en puissance, la trompette arrive.

À vous de jouer.

Maintenant que j’ai essayé de vous décrire au mieux ma démarche, je vous laisse juger du résultat. Tout avis est bon à prendre, alors n’hésitez pas !

Et comme j’aime les défis, à votre tour de travailler. Pas de panique, ça va vous prendre 30 secondes. Donnez-moi en commentaire vos idées de prochain morceau à travailler. Tous les styles sont acceptés. Challenge accepté !

Musicalement

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *